Sofia Essaïdi (Les Héritiers) se confie sur ses épreuves douloureuses : « J’ai vécu des choses personnelles difficiles »

Dans une interview avec TV-Loisirs Lundi 13 septembre 2021, Sofia Essaïdi révèle avoir traversé des épreuves compliquées ces derniers temps. A travers ses différents rôles à l’écran, l’actrice tente de « laisser aller ces émotions ».

Sofia Essaïdi se confie à cœur ouvert. Révélé dans la saison 3 de la Académie des étoiles en 2003, l’artiste de 37 ans a finalement mis la musique de côté pour se concentrer sur sa carrière d’actrice, ce qui n’est pas toujours facile. Dans une interview avec Parisien Le 14 janvier 2021, la comédienne évoquait le tournage de La promesse, au cours de laquelle ses émotions ont été mises à l’épreuve. En effet, dans la série de TF1, son personnage traverse une période de deuil, après la mort de son père. Un scénario qui fait écho à sa propre expérience. « La scène sur la tombe du père de Sarah était extrêmement intense parce que Je vivais moi-même un grand deuil dont je n’ai pas été guéri », dit-elle à nos confrères. Et d’ajouter : « C’était une vraie épreuve. »

« Lâchez ces émotions devant la caméra »

Lundi 13 septembre 2021, les téléspectateurs de France 2 retrouveront Sofia Essaïdi dans un nouveau rôle : celui deun lanceur d’alerte, dans la fiction Les héritiers. Ce téléfilm met en scène les conseillers d’un cabinet de gestion de crise, confrontés à la mystérieuse disparition de son président. Sofia Essaïdi incarne une employée d’un laboratoire pharmaceutique, qui découvre qu’un des médicaments mis au point par son entreprise s’avère dangereux. Si la star du petit écran opte pour des rôles aussi sérieux, ils semblent l’aider traverser des épreuves dans sa vie privée. « Je veux d’abord des projets intéressants », explique-t-elle dans une interview avec TV-Loisirs. Et d’ajouter : « Je pense que cela dépend de l’endroit où vous en êtes dans votre vie. Ces dernières années, J’ai vécu des choses personnelles difficiles et peut-être que j’avais besoin d’aller abandonner ces émotions devant la caméra.  » Cependant, il ne ferme pas les portes : « Mais oui, aujourd’hui j’adorerais faire une comédie, d’autant plus que je n’en ai pas encore vraiment fait. »