Quelle est la fortune de l’acteur emblématique ! On vous dit tout !

Il y a quelques jours maintenant, Jean-Paul Belmondo tirait sa révérence à l’âge de 88 ans. En plus de laisser tout un pays et le monde du cinéma en deuil, l’acteur a également laissé une fortune importante. Dans cet article, la rédaction d’Objeko a décidé de s’intéresser de plus près à son héritage. Ne vous inquiétez pas, nous vous dirons tout. Es-tu prêt?

Décès de Jean-Paul Belmondo

Le 6 septembre, Jean-Paul Belmondo est décédé à l’âge de 88 ans. Dans un communiqué transmis à l’AFP, la famille a indiqué que l’acteur était parti rejoindre ses anciens complices au Conservatoire : « La famille de Jean-Paul Belmondo a perdu son pilier. Jean-Paul est décédé aujourd’hui. Il est parti rejoindre ses anciens complices du Conservatoire. Son sourire sincère sera toujours là ». Un hommage national a été rendu au célèbre acteur, en présence d’Emmanuel Macron et d’une pléiade d’artistes, aux Invalides à Paris.

Jean-Paul Belmondo laisse dans le deuil trois enfants : Paul, Stella, Florence. A 88 ans, il était divorcé de Natty Tardivel, la mère de Stella, depuis 2008. Au cours de sa carrière, on peut le dire, l’acteur a amassé une véritable fortune. Celui qui a marqué le public dans Borsalino, Le Magnifique ou L’Homme de Rio, était aussi metteur en scène et producteur de cinéma. Grâce à cette triple casquette réussie, il était en charge de beaucoup d’argent. C’est ce que nous verrons dans la suite de cet article.

L’acteur avait investi dans la pierre

L’acteur qui est devenu une véritable star de cinéma au fil des ans, s’est construit un grand héritage. Selon nos confrères de « Oh mon Mag« Jean-Paul Belmondo possède plusieurs propriétés. Mais il y en a un surtout, qui a retenu l’attention des journalistes, c’est son hôtel particulier qui se situe à Saint-Germain-des-Prés. Selon les estimations d’experts, le mètre carré est évalué entre 10 000 et 26 000 euros dans ce quartier chic de Paris. Compte tenu de la taille d’un tel bâtiment, il y a fort à parier qu’il est particulièrement cher.

Concernant ses gains au cinéma, ce qu’on peut vous dire, c’est qu’à chaque fois qu’il acceptait un rôle, il touchait un cachet énorme. En effet, par exemple en 2008, pour son rôle dans « Un homme seul et son chien » de Francis Huster, l’acteur aurait touché 450 000 euros. Sachant que le tournage a duré 9 semaines, Jean-Paul Belmondo gagnait donc près de 10 000 euros par jour. Pas mal, n’est-ce pas ? Mais l’acteur était aussi un bon vivant, et il a pu se faire plaisir toute sa vie.

Jean-Paul Belmondo, bon vivant

Connu pour être un bon vivant, Jean-Paul Belmondo aimait les belles choses. Ainsi, d’après ce que l’on sait, c’est qu’il s’est offert de nombreuses montres de luxe, des bijoux de grandes marques et des vêtements de grands créateurs. D’ailleurs, il y a quelques années, une des Rolex de l’acteur a été adjugée et vendue pour la coquette somme de 165 000 euros. Pour l’instant, les dispositions testamentaires de l’acteur ne sont pas encore connues, il est donc impossible de dire avec certitude ce qui va se passer. Cependant, sur la base du droit français, il semble important de rappeler que certaines règles s’appliquent.

Ce que l’on peut donc vous dire, c’est que si Jean-Paul Belmondo n’a pas fait de testament, ses biens reviendront à ses descendants (enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants). Comme il n’était pas marié au moment de sa mort, ses anciens compagnons n’auraient aucun droit particulier sur sa fortune. Cependant, si l’acteur a fait connaître ses dernières volontés, les choses pourraient être différentes. Mais cela, pour le moment, nous ne le savons pas.