Le Club Dorothée de nouveau en deuil après le décès d’un membre emblématique de l’équipe

Le Dorothée Club a marqué plusieurs générations d’enfants devenus adultes. L’émission emblématique de TF1 nous a apporté son lot de rires et d’émerveillement grâce à son équipe emblématique. C’est aussi ce programme qui a fait découvrir à toute la France les dessins animés japonais comme Dragon Ball. Malheureusement, plusieurs membres de l’équipe nous ont quittés au fil des ans. Une nouvelle personne très aimée des téléspectateurs vient de s’éteindre, laissant derrière elle une œuvre monumentale. L’équipe d’Objeko vous raconte son parcours, ainsi que celui du spectacle.

Club Dorothée : le spectacle de toute une jeunesse

Les programmes destinés aux jeunes existent depuis longtemps. Le tout premier, Le Club du Jeudi, a été diffusé en 1950. A l’époque, la plupart des foyers français n’avaient même pas de télévision !

De tous ses programmes, le Club Dorothée reste de loin le plus marquant et le plus emblématique. Le spectacle a commencé en 1987 et s’est terminé 10 ans plus tard, presque jour pour jour. L’émission est née suite au départ de Dorothée, qui présentait Récré A2 sur France 2 depuis 1978. Elle a rejoint TF1, récemment privatisée. Dorothée n’est pas la seule à présenter le spectacle. Elle est accompagnée de nombreuses figures récurrentes telles que Jacky, Corbier, Ariane ou l’orchestre des Musclés. Le chanteur Carlos y fait également de nombreuses apparitions.

A ses débuts, le Club Dorothée doit se contenter de diffuser des dessins animés anciens, La Cinq ayant acheté tous les droits des dessins animés européens. Cependant, AB Productions, la société à l’origine de la série, se tourne vers le Japon et y achète de nombreux titres.

Les jeunes téléspectateurs ont alors le plaisir de découvrir Dragon Ball, Juliette, je t’aime, Les Chevaliers du Zodiaque, Bioman, Nicky Larson et Sailor Moon. Ces dessins animés sont très innovants pour l’époque, inédits en France.

Ces nouveaux programmes ne font cependant pas l’unanimité. De grosses polémiques ont éclaté sur la violence de séries telles que Dragon Ball ou Ken The Survivor. Ceux-ci seront fortement censurés, et les dialogues modifiés.

Malgré tout, le spectacle est un énorme succès. Après 10 ans de bons et loyaux services, le Club Dorothée tire son rideau et laisse place à une toute nouvelle génération d’émissions pour enfants.

Le spectacle frappé par le deuil à plusieurs reprises

Les animateurs de l’émission Club Dorothée ne sont plus tout jeunes ! La plupart ont déjà allègrement dépassé l’âge de 60 ans. Malheureusement, plusieurs membres de l’équipe nous ont déjà quittés. D’abord, c’était Carlos. Le célèbre chanteur et parrain de la série. Il est mort d’un cancer en 2008.

C’est ensuite au tour de René Morizur, saxophoniste des Musclés, de nous quitter l’année suivante suite à une rupture d’anévrisme. Un autre membre du groupe, Framboisier, nous a également quitté en 2015 suite à un cancer.

François Corbier, le célèbre troubadour du Club Dorothée, est également décédé en 2018 d’un cancer. Enfin, c’est Ariane Carletti, l’animatrice espiègle et grande amie de Dorothée qui est elle aussi décédée d’une longue maladie en 2019.

Cette longue liste de décès s’est malheureusement encore allongée. Le Club Dorothée a en effet connu une nouvelle fois le deuil….

Club Dorothée : un autre membre est décédé

Claude Lombard n’était pas la plus connue des personnes qui ont fait la renommée du Club Dorothée. Pourtant, elle était un membre éminent. Née en Belgique en 1945, elle développe rapidement une passion pour la musique. En 1968, elle a été sélectionnée pour représenter son pays au Concours Eurovision de la chanson et a terminé septième.

Dès 1979, avant même la création du Club Dorothée, Claude Lombard enregistre des génériques de dessins animés pour enfants. On lui doit un grand nombre d’entre eux, dont Les Snorky, Winnie l’Ourson, Embrasse-moi Lucile, Flo and the Swiss Robinsons, Max et Compagnie.

Même les enfants qui n’ont pas grandi avec le Club Dorothée la connaissent. Elle a en effet réalisé les parties musicales de dessins animés prestigieux tels que La Belle et la Bête, Cendrillon, ou Le Prince d’Egypte.

Après la fin du Club Dorothée, Claude Lombard a dirigé la chorale d’enfants Les Chatons, et a été choriste de Charles Aznavour jusqu’en 2018.

Claude Lombard est décédé à l’âge de 76 ans, dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 septembre. Son œuvre est immense, et mérite d’être redécouverte par les nouvelles générations. L’équipe d’Objeko s’unit pour exprimer ses sincères condoléances à sa famille.