largement en tête, le président sortant (LR) part seul au second tour

« C’est un signe de reconnaissance pour le travail accompli, mais rien n’est gagné. «  Avec 34,29 % des voix, la présidente sortante Christelle Morancais (LR) est en tête du premier tour avec un score proche de celui du sénateur Bruno Retailleau aux élections régionales de 2015 (33,49 %). Une belle performance alors qu’elle n’a pas la même notoriété ni la même carrière politique que celle qui lui a laissé les clés de la région en 2017.

→ RETROUVEZ les résultats du premier tour en Pays de la Loire

Le candidat écologiste Matthieu Orphelin (soutenu par EELV et LFI), arrive en deuxième position avec 18,70% des voix, devant la liste syndicale de gauche du socialiste Guillaume Garot (16,31%). Une fusion a déjà été annoncée entre ces deux listes.  » Nous formerons une seule équipe pour chercher la victoire », a déclaré Matthieu Orphelin dimanche soir, rappelant qu’il réalise en Pays de la Loire« Le meilleur score écologiste et citoyen de France ».

La sous-performance

Le candidat du Rassemblement national, Hervé Juvin, arrive pour sa part en quatrième position avec 12,53% des voix. Un score décevant au vu des résultats de 2015 (où le FN a obtenu 21,35% des voix), mais qui lui permet de rester au second tour.

→ ENTRETIEN. Élections régionales : « la campagne, agrippée par la sécurité, n’a pas mobilisé les électeurs du RN »

L’ancien ministre François de Rugy, candidat LREM, arrive en cinquième position avec 11,97 % des voix et réalise une sérieuse contre-performance. Les observateurs locaux y voient un vote sanction contre la majorité présidentielle, mais aussi contre ses déboires médiatiques et politiques. Il part seul pour le second tour, se présentant comme «  une force d’équilibrage » Face à la future majorité régionale.

Une seconde serrée

Le second tour s’annonce particulièrement serré entre un président sortant qui compte » promouvoir son bilan et son projet » et une union de listes de gauche scrutée de près au niveau national.

→ EN DIRECT. Résultats des élections régionales 2021 et réactions après le premier tour

Enfin, tous les candidats ont déploré l’abstention record dans cette région (7 votants sur 10 ont boudé les urnes), appelant à l’action au second tour.  » Il faut travailler collectivement pour redonner envie de croire à la noblesse du politique », a déclaré Christelle Morancais. «  Nous vivons un terrible tremblement de terre politique, a estimé Matthieu Orphelin. C’est une nouvelle démonstration du malaise démocratique de notre pays. Le dimanche 27 juin, la mobilisation des électeurs sera décisive.