Lady Diana méfiante envers le prince Andrew : ce qu’elle avait confié à son sujet bien avant les scandales

Dans une interview avec Andrew Morton en 1990, Lady Diana avait fait des confidences surprenantes sur le prince Andrew. Des mots qui prennent un tout nouveau sens maintenant que le fils de la reine Elizabeth II est accusé d’agression sexuelle.

Depuis l’affaire Epstein, la réputation du prince Andrew est fortement liée. Bien qu’il n’ait jamais été interrogé en justice, le fils de la reine Elizabeth II a été accusé d’avoir abusé de jeunes adolescentes grâce au réseau du milliardaire. Virginia Giuffre, esclave sexuelle depuis trois ans, est l’une de ses victimes déclarées. Ce dernier a même annoncé en début de semaine avoir déposé une plainte contre le membre du clan Windsor. « Je tiens le prince Andrew pour responsable de ce qu’il m’a fait. Les puissants et les riches ne sont pas exempts de responsabilité. J’espère que d’autres victimes verront qu’il est possible de ne pas vivre dans le silence et la peur », elle a révélé. Un procès qui pourrait inciter d’autres jeunes femmes à faire de même, comme Johanna Sjoberg. Face à l’ampleur du scandale, l’ex-mari de Sarah Ferguson a donc choisi de se réfugier à Balmoral, auprès de sa mère. Mais même au sein de son clan, certains se méfiaient déjà de lui. C’est notamment le cas de la princesse Diana.

Diana a trouvé Andrew « très intelligent »

Comme le révèle le site d’information Aide-mémoire Showbiz, La mère de William et Harry avait remarqué bien avant tous les scandales qui Quelque chose « troublé » son beau-frère. Dans une interview avec Andrew Morton dans les années 1990, elle a parlé du caractère exubérant du frère de Charles, Anne et Edward. « André était très très bruyant et très mouvementé. Il m’est venu à l’esprit qu’il y avait quelque chose qui l’a profondément touché. Il ne s’est pas simplement comporté comme ça avec moi. « , avait avoué celui qui est décédé dans un accident de voiture à Paris le 31 août 1997.

Cependant, Lady Diana semblait avoir de la sympathie pour le prince Andrew. Si quelques tendance à le considérer comme « un idiot », au contraire, elle considérait qu’il était doué d’une intelligence incroyable. « Il y a beaucoup d’autres choses qui ne sont pas encore apparues. Il est très perspicace, croyez-le ou non, et très intelligent« , avait-elle notamment déclaré. Mais pas sûr que cela l’aidera à se sortir de ses ennuis judiciaires…