Koh-Lanta, La Légende : tensions entre Claude et Coumba après la défaite au test d’immunité

Ce samedi 13 septembre, les cartes ont été redistribuées dans Koh-Lanta, La Légende. Les équipes masculines et féminines ont cédé la place aux Jaunes et aux Rouges. Le premier nommé a perdu, lors du test d’immunité. Pas au goût de Claude, qui a commencé à dresser la liste des reproches quelques secondes seulement après la fin de l’épreuve.

Koh Lanta est de retour ! La semaine dernière, Les fans de jeux de TF1 ont dû se creuser la cervelle, la faute de un match de football entre la France et la Finlande, qui a repoussé d’une semaine la diffusion du troisième épisode de la saison qui célèbre les vingt ans du programme. Encore une semaine pour savoir quelles modifications seraient apportées à l’aventure. Depuis leur arrivée, les aventuriers sont séparés selon leur sexe. Sur une île, les femmes, et sur une autre, les hommes. Pas de confrontation pour le moment, et uniquement des événements individuels et non mixtes de départager toutes ces belles personnes.

Depuis le mardi 14 septembre, c’est fini : l’équipe rouge et l’équipe jaune ont été formées. Et dans une édition des Légendes, il était impossible pour les egos de ne pas se heurter à un moment ou à un autre. Chez les jaunes par exemple, il y a beaucoup de caractère, dans une équipe composée, entre autres, par Clémence, Coumba et Claude.

Les esprits s’échauffent

Pour le premier essai, un confort, les jaunes assurés, et à gauche avec le kit de pêche. De bon augure pour le test d’immunité. Cette fois, Rouges et Jaunes se sont retrouvés dans une épreuve où la qualité recherchée était l’apnée. Bien qu’en tête pendant une bonne partie de l’épreuve, les jaunes ont finalement craqué, d’autant plus qu’en face, Laurent Maistret et Teheiura étaient impressionnants.

Comme souvent quand il perd, Claude a eu la (très) amère défaite. De retour sur le ponton, l’aventurier semblait reprocher à certains, et surtout à certains, d’avoir repris leur souffle à mi-chemin quand c’était leur tour. « Il est trop tard pour nous dire quea répondu Coumba. L’info doit nous être donnée lorsque vous êtes le premier à partir. Tu ne nous as pas dit que c’était inutile « . Claude assure, pour sa part, avoir informé son équipe de la « faciliter » aller et venir sans respirer. Un flashback permet aussi d’en être sûr. Au fur et à mesure que le ton montait, d’autres membres de l’équipe jaune a fini par demander le silence avant que la situation ne dégénère.

Mauvais joueur ?

Face à Denis Brogniart, les deux têtes fortes ont encore campé sur leurs positions respectives. « Je pense qu’il y avait mieux à faire »Claude a insisté. Ce n’était pas l’opinion de Coumba. « Je pense que nous avons vraiment tout donné, a-t-elle estimé. Parfois, il faut accepter que, dans la compétition, l’équipe adverse peut être plus forte que nous ». Confiante en elle, elle ajoute : « Quelle que soit la stratégie, ça aurait été la même ». Mauvais joueur, Claude ?