Lettre n°23


Je n’avais pourtant plus guère d’illusions, à mon âge j’en avais vues des escroqueries de tous genres !

Mais le cœur  à ses raisons que l’âge ne veut pas connaître !

Pour la Saint Valentin notre curé avait organisé une conférence à la salle paroissiale sur le brave saint.

Je n’y croyais guère !

Mon amie Germaine me vantant  cette conférence faite par un grand ponte  m’incite à l’accompagner  aimablement,  en m’offrant le prix de la place.

J’étais un peu nerveuse n’ayant pas l’habitude de sortir dans le grand monde,  menant une vie recluse  et n’étant point « utilisateur » de tous ces genres de réunions  intello.

Le jour dit Germaine me téléphone pour me prévenir qu’elle venait  me chercher, un coup d’œil vite fait à la glace.. je me pomponne une seconde fois !

Arrivées dans la salle.. Ce n’était point ce que j’avais supposé être !

Des guirlandes.. des fleurs.. des cœurs partout..

Un buffet dressé et superbement garni.. des rafraichissements,  des bouteilles de champagne dans les seaux de glace.. J’étais stupéfaite !

L’abbé avait bien fait les choses !

De nombreuses personnes étaient déjà arrivées..

Aimablement nous nous sommes saluées en se reconnaissant.

Du fond de la salle une haute silhouette se hasarda à rejoindre notre groupe me regardant dans les yeux.

C’était le prédicateur !

Mon dieu comme tout change..

J’avais dans ma mémoire des vieux bonhommes en soutanes vert de grisées,  tout grincheux,  nous annonçant les pires horreurs si nous ne suivions pas le droit chemin !

Mais alors là..

C’était un « crooneur » qui nous était envoyé !

Aussitôt,  j’ai regretté ne pas avoir mis ma petite robe cintrée, celle qui me fait tout mignonne ..  enfin presque !

Celle qui fait remarquer ma cambrure..

D’un seul coup le soleil devint plus beau et plus chaud !

Le discours sur ce Saint Valentin  faisait réfléchir, était passionnant..

D’autant plus que je n’avais d’yeux que pour notre conférencier..  que je mangeais des yeux.. (en attendant les petits fours !)

« La veille de son martyre  Saint Valentin fit passer à la fille de son geôlier un Valentin… » c'est-à-dire un mot doux..

Comment puis-je faire passer un mot doux à cet admirable conférencier ??

D’un seul coup  voici ma vie pâle et terne parsemée d’un tapis de fleurs féérique..

Même si je ne reçois pas de réponse à mon petit mot….cette année va être une des plus belles dans mon souvenir !

 


Commentaires  

 
0 #4 Reg ! 15-02-2014 17:47
belle histoire, on sent le regret, mais bravo !
Citer
 
 
+1 #3 carambaole 12-02-2014 11:38
Houle, deviendrais tu une penitente accomplie
Citer
 
 
+1 #2 C Florence 12-02-2014 08:54
Ho, ho, le coeur s'enflamme, l'émoi est là...bravo vraiment bravo
Citer
 
 
+1 #1 gibee 11-02-2014 21:12
Une histoire d'amour ;)
ou un Amour d'histoire
Me suis régalé
Citer
 

Conditions Générales d'Utilisation et Mentions Légales | Contacter la webmaster

Copyright © 2012 - AnnuairePourLesNuls.fr - Tous droits réservés

valide XHTML et CSS .

Pour bien utiliser votre annuaire, acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement, merci. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information