Lettre n°14

Aux Mots Non-Dits.

 

Le cœur est comme un téléphone

Il se met à frissonner quand il sonne…

L’utilisateur guette l’escroquerie

Usé et fatigué par les failles du passé…

Dans sa tête, c’est toute une conférence :

Un Brouhaha. Un silence. Une eau de vie

 

Chavirent des regards… les yeux se troublent…

Du bout des doigts des mots non-dits meubleront…

Tout est beau... sur le pont des illusions

Illusions, oui… mais de belles illusions…

L’immensité, parsemée de doutes, s’assombrit.

Se glace le vent. Le soleil souffle, et place reprit.

 

Une année vient de s’écouler. Amour toujours en éveil.

De sa cambrure, telle une rose au velours vermeil

Rayonne, cueillant, dans son panier de saison,

Les fruits sucrés et le miel où hasarda sans réfléchir

La vieille solitude lui ayant fredonné cette chanson

Du songe qui s’embellit en joie parsemée de rires.

Commentaires  

 
0 #4 Reg ! 13-02-2014 19:39
joli texte, plein de reves !
Citer
 
 
0 #3 carambaole 12-02-2014 12:18
Rêver de l impossible rêve, illusion quand tu nous tiens
Citer
 
 
0 #2 C Florence 12-02-2014 08:41
Beau poème qui n'a plus d'illusion...mais de beaux rêves...bravo
Citer
 
 
0 #1 gibee 11-02-2014 17:52
ce joli texte ne fait pas illusion :)
Citer
 

Conditions Générales d'Utilisation et Mentions Légales | Contacter la webmaster

Copyright © 2012 - AnnuairePourLesNuls.fr - Tous droits réservés

valide XHTML et CSS .

Pour bien utiliser votre annuaire, acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement, merci. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information