Lettre n°1

Du côté de mon cœur, ce 14 février 2014

Mon Valentin de chaque jour,
Le message de ton répondeur semble destiné à faire fuir les importuns…
Donc, je boude ton téléphone.
Je préfère t’envoyer ce petit billet, comme lorsque nous étions très jeunes…
Comme un premier rendez-vous... Te souviens-tu ?
Lors de notre rencontre au château de Versailles, tu as fait un scandale,
Prétextant que la visite guidée devait se terminer par une conférence
La jeune guide avait les yeux ronds d’étonnement à ton vacarme.
Tu hasardas en me prenant à témoin :
-« Mademoiselle, soutenez-moi, que diable ! »
Dans cette galerie des glaces, inondée de soleil, j’ai éclaté de rire, et là, toi tu m’as souris…
Quel merveilleux souvenir !
Très gênée par ma réaction, j’ai fui le groupe, et me suis réfugiée auprès d’une torchère,
Admirant, l’élégance de la cambrure de la jeune femme sculptée,
Soutenant avec tant de grâce, un plateau sur lequel était posée une girandole…
Tu vociférais encore auprès de la guide, qu’il y avait escroquerie
Que tu en parlerais en hauts lieux...
Mais tu ne me quittais plus des yeux…
Je rêvais, surement… 
Tu as laissé la pauvre guide et son groupe qui semblait s’enfuir pour continuer la visite, sans perturbateur.
Alors, tu m’as rejoint et tu m’as demandé si je voulais danser !
Doux rêveur… Sous tes airs de râleur… Tu m’as séduit…
La vie me souriait à nouveau, le soleil faisait scintiller tout ce qui pouvait capturer la lumière, jusqu’à tes yeux…
Et nous avons valsé sur ce parquet ciré, sur la musique de nos cœurs…
Une année et encore une et encore une…
Bien des années sont passées depuis notre rencontre ; il y a quarante ans déjà.
Je ne te savais pas déjà célèbre, alors je t’ai aimé pour ce que tu étais, un romantique.
Et tout en étant utilisateur de toutes ses nouvelles technologies de communication, je sais que tu aimeras ma lettre...
Tu es toujours dans un autre monde, un monde parsemé d’illusions, un monde d’utopie, un monde de contes de fée
Et qui n’existe que dans nos rêves que chaque jour je partage.
Je n’ai jamais pris le temps de réfléchir.
A quoi bon puisque nous sommes heureux ?
Notre histoire dure et durera jusqu’au point du jour de nos vies…
Une éternité ou je te dirai chaque jour, mon amour.
Rejoins moi vite, je t’attends, pour fêter encore notre Saint-Valentin.
Baiser volé...
Valentine


Commentaires  

 
+1 #7 Reg ! 13-02-2014 13:30
et bien, c'est bien beau ! bravo !
Citer
 
 
+1 #6 Soupirance 12-02-2014 16:30
C'est une très belle lettre. Chapeau !
Citer
 
 
+1 #5 carambaole 12-02-2014 12:25
Belle lettre d'amour ♡♡♡♡♡
Citer
 
 
+1 #4 C Florence 12-02-2014 08:18
ça commence fort, j'adore
Citer
 
 
+1 #3 carambaole 11-02-2014 19:24
Versailles conté par t'es soins, tu n, as pas eu des pas perdus...super
Citer
 

Conditions Générales d'Utilisation et Mentions Légales | Contacter la webmaster

Copyright © 2012 - AnnuairePourLesNuls.fr - Tous droits réservés

valide XHTML et CSS .

Pour bien utiliser votre annuaire, acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement, merci. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information